fbpx

Chargement Évènements

Les Workshops de Marie

Date
22/02/2020 de 15h30 - 17h00
Espace(s)
Poinçon
Prix
25€
Catégorie
Atelier jeune public
LES WORKSHOPS DE MARIE

De 15:30 à 17:00

Ateliers de création jeune public suivi d’un goûter maison

Public : Enfants de 6 à 10ans
Lieu : Au petit salon de Poinçon, au bout de la mezzanine
Tarif : 25€ > 20€ l'atelier de création + 5€ de bon gouter maison
Inscription : auprès de lesworkshopsdemarie@gmail.com ou des équipes de Poinçon

Les Workshops de Marie proposent des ateliers créatifs initiant les enfants à la création artistique dans une atmosphère ludique et chaleureuse. Dans le Petit Salon de Poinçon, ancienne gare de la Petite Ceinture de Paris, les enfants découvriront la pratique artistique de pays et époques étonnantes : lʼArt primitif, l’origami asiatique, la céramique ou l’aquarelle, l’Art de la Tempera (peinture sur bois) ou de la teinture Africaine, la broderie scandinave ou encore tissage oriental, en passant par le Street Art !

Marie propose aux enfants de partir en voyage vers une immense Ile à l’autre bout du Monde: l’Australie! Et de découvrir le peule le plus ancien qui y vit: Les Aborigènes et leurs arts et traditions, notamment celle des Mimi et des Mamans des cavernes. Les enfants réaliseront sur support de pierre ou de papier des esprits Mimi et Maam.

Les Aborigènes racontent qu’au début du monde, au Temps du Rêve, les hommes ne savaient rien faire. Ils ne savaient ni chasser, ni cultiver la terre, ni peindre, ni danser, ni vivre ensemble sans se disputer. Heureusement, les esprits Mimi leur ont tout appris ! Les esprits Mimi sont de gentils petits personnages fins et allongés. Les Aborigènes disent qu’ils sont si fins que le vent risque de leur briser les os. C’est pour cette raison qu’ils se mettent à l’abri dans les cavernes et qu’ils se cachent derrière les pierres. Dans les grottes, vivent aussi des esprits Maam qui eux, ne sont pas gentils du tout. Ce sont des êtres monstrueux dotés de plusieurs têtes, plusieurs bras et plusieurs jambes. Grâce à cela, ils peuvent agripper leurs victimes et leur faire peur.

Les Aborigènes croient que les esprits Mimi et Maam existent encore de nos jours même si on ne les voit pas. Ils disent qu’ils sont endormis sous les pierres, dans les fissures des parois ou au fond des grottes. Ils savent que s’ils ont besoin d’aide ou que s’ils veulent faire peur à quelqu’un, il leur suffit de peindre ou de dessiner un Mimi ou un Maam. Et immédiatement, ces esprits réapparaissent.

Plus d’informations auprès de Marie lesworkshopsdemarie@gmail.com ou Céleste celeste@poinconparis.com